Articles

bee-362751_1920

Les abeilles, un enjeu crucial de développement durable

Courant octobre s’est tenu la CLEC du site YPREMA de Reims. L’un des sujets particulièrement important de cette journée a été la situation des abeilles, celles présentent dans les ruches sur plusieurs sites de l’entreprise bien entendu, mais aussi plus généralement.

Intégrer les sites YPREMA dans leur environnement est capital, qu’il soit économique ou naturel. C’est pour cette raison que les antennes de Pluguffan et de Reims accueillent chacun des ruches, depuis début 2011 et début 2013 respectivement. Nous en parlions déjà ici. Et force est de constater que les abeilles d’YPREMA se portent bien en 2014, une partie de la population d’une des ruches de Pluguffan ayant même essaimé aux beaux jours. Sur les deux sites, du miel a pu être récolté. Après analyses, aucune trace de polluant n’était signalée. Un miel bon à tout points de vue, donc !

Pour autant la situation générale des abeilles dans le monde n’est pas brillante. Pesticides -la France en est le premier utilisateur européen, le troisième au niveau mondial-, OGM, raréfaction de la biodiversité, diminution des espaces verts, réchauffement climatique, prolifération du frelon asiatique et pollution sont autant de menaces à la survie des abeilles. Sans compter les maladies naturelle qui peuvent frapper une colonie.

Les abeilles sont pourtant primordiales au maintien de la biodiversité et à nos cultures vivrières. A elles seules, elles assurent près 80% de la pollinisation générale. Cette activité nous fournit ainsi 35% de notre masse alimentaire et est responsable de 65% de la diversité de nos aliments.

Sans les abeilles, plus de fruits et légumes. Si elles disparaissent, c’est tout notre équilibre alimentaire qui est bouleversé. Leur survie est donc un enjeu crucial du développement durable.

Pour en savoir plus sur cet enjeu, vous pouvez consulter le site www.sauvonslesabeilles.com

YPM CLEC visu

Les CLEC du succès

Ce début octobre se sont tenues les Commission Locale d’Etudes et de Concertation du site YPREMA de Quimper-Pluguffan (29) et du site YPREMA-MORONI de Reims (51).  Lire la suite

gl2_images.image.12

Des Commissions Locale d’Etude et de Concertation ? Qu’est-ce que c’est ?

Une Commission Locale d’Etude et de Concertation, ou bien, pour faire court, une « CLEC », c’est un forum de discussion pour tous les acteurs concernés par les activités d’YPREMA : riverains, voisins, associations de consommateurs, associations de protection de l’environnement, associations sportives, salariés, pouvoirs publics, fournisseurs, clients, et toute personne intéressée.

Ces réunions ont pour objectifs de :

  • – Promouvoir l’information du public en favorisant le dialogue entre les acteurs locaux, l’administration et YPREMA.
  • – Maintenir et renforcer l’esprit de transparence sur les conditions d’exploitation du site.
  • – Comprendre les attentes des différentes parties prenantes,
  • – Émettre des recommandations et suggestions à l’exploitant dans le but d’améliorer les conditions d’exploitation et de répondre aux préoccupations exprimées
  • – Permettre l’intégration d’YPREMA en zone urbaine car la légitimité de ses sites est leur proximité.

La première CLEC a été réalisée en 1993 sur le site de traitement des mâchefers de Lagny-sur-Marne (77), soit deux ans avant l’ouverture du site, afin d’informer les parties prenantes sur l’activité « mâchefers » et de définir avec elles les meilleures conditions d’aménagement et d’exploitation du site.

Le succès de cette réunion et son intérêt, autant pour les parties prenantes que pour YPREMA, a  conduit à la généralisation de cette bonne pratique à tous les sites. Aujourd’hui, une CLEC est organisées sur chacun des sites de production tous les deux ans. Toutes les parties prenantes sont invitées à y participer et des réponses concrètes sont apportées par YPREMA aux préoccupations émises.

Les CLEC font désormais partie intégrante du fonctionnement d’YPREMA et sont indispensables à la pérennité de nos sites.

Pour cette raison, début octobre, deux CLEC auront lieux l’une  sur le site de Pluguffan, et l’autre sur le site de Reims.
L’occasion de faire le point sur l’intégration de ces deux sites dans leurs tissus urbain ou péri-urbain respectifs et de réfléchir ensemble à leur avenir local.

La Tribune et Le Dauphiné Libéré

Le Dauphiné Libéré et la Tribune de Montélimar parlent d’YPREMA et CBM

La semaine dernière, nous mentionnions l’article du Dauphiné Libéré faisant suite à la première CLEC sur le site de CBM.

Notre pige presse nous a permis de voir que l’édition d’un des jours précédents comprenait un autre article autour du recyclage des déchets, dont les matériaux de déconstruction et que celui-ci mentionnait déjà YPREMA et CBM. Merci donc à ce journal pour cette double visibilité sur une même semaine ! (Comme d’habitude, cliquez sur l’image pour visualiser l’article plus confortablement.)

Article Recyclage Le Dauphiné Libéré 13/04/2013 mention YPREMA CBM

Article du Dauphiné Libéré du 13 avril 2013


Jeudi dernier, c’est la Tribune de Montélimar qui a publié un article très complet avec une approche pédagogique, sur les CLEC, le fonctionnement du site du Teil, la collaboration entre CBM et YPREMA et les bénéfices écologiques et économiques du recyclage des matériaux de déconstruction du bâtiment.
Si vous ne deviez partager qu’un article pour expliquer efficacement le recyclage de matériaux de déconstruction et ses enjeux, ce pourrait très bien être celui là :

Article Tribune de Montélimar 18/04/2013 CBM YPREMA

Article dans la Tribune de Montélimar du 18 avril 2013 mentionnant CBM et YPREMA


Peut-être à plus tard dans la semaine, puisque nous ne sommes, après-tout, que mardi. A la semaine prochaine, si ce n’était pas le cas !

LOGO-CBM

Retour sur la première Commission Locale d’Etude et de Concertation au Teil

Partout où elle est implantée, YPREMA met en place, de façon régulière, une Commission Locale d’Etude et de Concertation, ou CLEC, dans le langage maison. « Fantastique mais qu’est-ce que c’est qu’une CLEC ? » me direz-vous. Explication :

Il est essentiel pour une activité de recyclage de matériaux de déconstruction d’être proche des zones urbaines, en perpétuelle reconstruction.
Cela nécessite donc de vivre en bonne harmonie avec toutes les parties prenantes d’un environnement péri-urbain, suivant l’adage qu’on ne peut pas faire du développement durable « contre les gens ».Pour cette raison, YPREMA met un point d’honneur à recevoir sur site, une année sur deux, l’ensemble des concernés : riverains, associations de consommateurs ou de défense de l’environnement, élus… Mais aussi concurrents !
Il s’agit tout simplement de jouer cartes sur table pour faire le bilan de la cohabitation du site avec ceux qui l’entourent, détruire les idées reçues lorsqu’elles sont fausses, trouver des solutions aux problèmes qui pourraient se poser et de partager les bonnes pratiques.

La semaine dernière, s’est ainsi tenue la toute première CLEC sur le site de CBM, premier franchisé YPREMA, au Teil. Voici le premier article transmis par CBM dans les retours presse locaux :

Article du 13/04/2013 dans le Dauphiné Libéré – Première CLEC CBM

A travers les CLEC, YPREMA montre que le développement durable, ça n’est pas un simple secteur d’activité, mais un véritable un engagement global sociétal en tant qu’entreprise. Et c’est cet engagement, et l’ensemble des savoir-faire et bonnes pratiques liés, qu’elle cherche à transmettre à ses franchisés.