Articles

1

La Grave de Mâchefers

Les mâchefers sont les résidus d’incinération résultant du traitement des ordures ménagères par les syndicats en ayant la charge.
La fabrication de la grave de mâchefers se fait en 3 étapes de valorisation : scalpage ou pré-criblage, criblage, maturation.
On obtient ainsi un matériau inerte composé à 80% de silice, d’alumine, de calcaire et de chaux, utile pour la réalisation de structures routières par exemple.

Un potentiel de plus de 100 millions d’euros d’économies à l’échelle nationale.

La mise en décharge de ce matériau est trois fois plus coûteuse que son recyclage !

NE PAS PRESCRIRE L’UTILISATION DE MATÉRIAUX RECYCLÉS C’EST :

• adopter un système d’économie linéaire inadapté : on consomme, on jette ;
• continuer de puiser dans les ressources naturelles ;
• dégrader l’environnement par la mise en décharge ;
• gaspiller l’argent des collectivités et des contribuables : la mise en décharge
de mâchefers étant 3 fois plus coûteuse que leur recyclage.

Un comportement éco-responsable devrait amener les syndicats à assumer leurs responsabilités de prescription et à utiliser leurs propres mâchefers sur leur périmètre d’influence.

La route n’est pas une poubelle ! la grave de mâchefers n’est pas un déchet ! c’est un véritable produit.

Plus d’informations sur notre site internet : https://lc.cx/oSrg 

 

 

Sans titre

YPREMA aux portes ouvertes du SIETREM

Samedi 28 mars 2015, le SIETREM organise une journée portes ouvertes du site de valorisation des déchets ménagers de Saint-Thibault-des-Vignes (77).

A cette occasion, les visiteurs pourront participer à des ateliers de sensibilisation à la réduction de déchets et s’informer sur les stands pédagogiques présentant les différentes activités de collecte, de traitement et de valorisation des déchets.

La démonstration du fonctionnement d’une benne de collecte, l’animation sur le compostage ou la visite détaillée du site permettront, entre autres, aux différents publics de mieux saisir les enjeux de développement durable autour du SIETREM.

YPREMA sera aussi présente au cours de cette journée portes ouvertes, notamment à 10h30 et 15h, avec la présentation de la traction hippomobile de barges de transport de mâchefers par voie fluviale. Nous avions déjà évoqué ce mode de convoyage original et écologique dans cet article.

 

 

 

YPM_BonAcceptationPréalableFév2015_1

Bon d’acceptation préalable : YPREMA simplifie vos démarches qualité déchets

En décembre dernier, un arrêté ministériel a renforcé l’exigence de contrôle qualité des déchets de déconstruction destinés au recyclage.

Le producteur de déchets doit désormais prouver la qualité des déchets qu’il dépose pour recyclage.

YPREMA inclue dans sa prestation de recyclage le contrôle qualité des déchets à l’entrée de ses sites. Une fois ce contrôle effectué et les déchets approuvés pour le recyclage, elle délivre un « Bon d’Acceptation Préalable » qui atteste que la qualité des déchets apportés est en accord avec les normes en vigueur.

Plus d’informations sur la plaquette ci-dessous (cliquez sur les images pour les agrandir)

 

federec_logo-2f_08

FEDEREC : Claude Prigent prend la vice-présidence de la nouvelle branche « Déchets du BTP »

Un article de Sylvia Baron de dechetcom.com décrit plus en détail la création officielle de la nouvelle branche « Déchet du BTP » de FEDEREC, branche dont Claude Prigent assure la vice-présidence. Lire la suite

Un matériau recyclé c'est quoi

Les Matériaux Recyclés

Qu’est-ce qu’un matériaux recyclable ? Recyclé ? Comment procède-t-on pour recycler des matériaux ? Quelques exemples concrets, dans un reportage du SYMEED 29, avec plusieurs entreprises implantée en Finistère, dont YPREMA.

YPREMA-2014-5

MEILLEURS VOEUX D’YPREMA POUR 2014

Tout l’équipe d’YPREMA vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2014

Communiqué 27 11 13 - recours Conseil d'état

Conseil d’Etat : YPREMA marque un point

Communiqué diffusé ce jour (cliquez pour le visualiser en plus grand)

Yprema_L'écho-Le valentinois_16 novembre 2013 (1)_Page_22

YPREMA mentionnée dans un article sur CBM

La semaine passée, YPREMA était mentionnée dans un article sur l’évolution de CBM (Comme d’habitude, cliquez sur les images pour les voir en grand)

Article paru dans le journal l’Echo – Le Valentinois

logo-conf-environnementale

Conférence Environnementale 2013 – Economie circulaire : le recyclage mis en avant

Les déclarations d’intentions et la feuille de route issues de la Conférence Environnementale 2013 prévoient dès l’automne une table ronde de mise en œuvre pour fixer les échéances rapides d’une évolution vers plus d’économie circulaire. Point particulièrement positif pour YPREMA, la place du recyclage déchets dans cette évolution a été nettement prise en compte.

Parmi les points qui ont particulièrement retenu l’attention d’YPREMA :

La mise en place d’un Plan Déchet pour la période 2014-2020, s’appuyant sur les recommandations du Conseil National des Déchets, comprenant une partie consacrée aux objectifs et moyens de réduire de moitié la mise en décharge d’augmenter le recyclage des déchets non dangereux du secteur du BTP.

La poursuite des travaux en cours sur la sortie du statut de déchets et la publication par l’Etat des bonnes pratiques existantes avec l’amélioration de l’accès à la procédure par les entreprises.

– La volonté de décliner l’économie circulaire comme un projet de territoires :

  • – en améliorant la connaissance des flux de déchets, des coûts et financements de leur gestion,
  • – en élaborant des stratégies régionales d’économie circulaire en faveur du développement économique local, notamment autour des déchets d’activité économique et plus particulièrement dans le secteur du BTP)

Un début d’action rapide avec :

  • – une d’une table ronde de mise en œuvre de l’économie circulaire, dès cet automne, afin de fixer les échéances de travail,
  • – la mise en œuvre dès novembre, du contrat de filière établi lors du COSEI (Comité Stratégique des Eco-Industries) incluant un pacte économie circulaire et recyclage des déchêts
  • – la poursuite et l’adaptation à la feuille de route, du programme de soutien de l’ADEME à la politique « déchets ».

Et si Corinne Lepage a eu raison de rappeler sur Twitter, pendant la conférence, que l’économie circulaire ne se limite pas aux déchets et à leur gestion, leur réintroduction dans le cycle économique en est sans conteste une des pierres angulaires.

Pour YPREMA, cette conférence environnementale 2013 est donc un signal fort envoyé aux acteurs économiques de l’économie circulaire. Une main tendue pour un projet collectif des administrations, des entreprises et des citoyens. Une main qu’il s’agit à présent pour tous de saisir pour avancer ensemble.