Articles

logo-afoco

Retour sur la Journée Technique de l’AFOCO

Le 17 juin dernier se tenait à Marseille, l’édition 2015 de La Journée Technique de l’AFOCO (Association Française des Opérateurs sur Co-produits des Industries).

Placée sous le thème « Les co-produits industriels, des solutions innovantes de matériaux pour construire » cette journée réunissait aussi bien les professionnels de la création de matériaux alternatifs que des représentants de collectivités territoriales ou de l’Etat.

Innovations, potentiel de développement, grande qualité des produits, application stricte des normes, sortie du statut de déchets, économie circulaire, ont été les sujets clés de cette journée.

Antoine Pereira y a notamment présenté en détails le modèle des circuits courts YPREMA pour les graves de mâchefers.

Plus d’informations ici (Compte-rendu) et ici (Images)

institut-economie-circulaire

Loi transition énergétique : l’Institut de l’économie circulaire salue le vote du titre IV sur l’économie circulaire

Nous relayons ici le communiqué de presse de l’Institut de l’Economie Circulaire :

François-Michel Lambert, Président de l’Institut de l’économie circulaire, se félicite de l’adoption en fin de journée à l’Assemblée nationale du titre IV de la loi transition énergétique relatif à l’économie circulaire. 
Ce sont près de 40 articles consacrés à l’économie circulaire qui vont permettre de passer de notre modèle linéaire – prélever, consommer, jeter – à une économie positive. Une économie qui non seulement préserve les matières premières et l’énergie mais surtout est créatrice de valeur et d’emplois dans les territoires. 

Parmi les nouvelles dispositions votées ce jour, plusieurs amendements écologiste ont été adoptés dont :

– la mise en œuvre d’une stratégie nationale de transition vers l’économie circulaire, accompagné d’un plan de programmation quinquennal ;
– développement de l’offre de pièces de réemploi pour l’entretien et la réparation automobile. La facilitation de l’accès aux pièces détachées d’occasion permettra également d’améliorer le pouvoir d’achat des consommateurs ;
– de nombreuses mesures renforçant la lutte contre le gaspillage alimentaire ;
– inclusion de l’économie circulaire dans le rapport RSE des sociétés côtés.

Pour le Président de l’Institut : « cette loi amorce une grande rupture concernant notre rapport aux ressources, et ce qui est désormais accompli avec ce texte, l’est de façon irréversible.  Ainsi, nous permettrons à nos entreprises d’entrer en position de force dans ce monde nouveau ou la prise en compte de la rareté et la gestion efficace des ressources sera la clé de la réussite.»

conference_pg_59-1

Economie Circulaire : quelle organisation pour répondre aux objectifs ?

Une nouvelle édition des Matinales sur la Politique des déchets, intitulée « Economie Circulaire : quelle organisation pour répondre aux objectifs », se tiendra à la Maison de la Chimie (Paris 7ème), mardi 12 mai.

Conduite par Guy Geoffroy, député de la Seine-et-Marne, président du Groupe d’Etudes sur les déchets ménagers et par Gérard Miquel, sénateur du Lot, président du Conseil national des déchets, la matinée s’articulera autour des conférences suivantes :

– Le passage d’une économie linéaire à une économie circulaire (09h00-11h00)
– La gouvernance des filières de gestion des déchets dans une nouvelle échelle territoriale (11h00-12h30)

Enfin, une intervention de madame la Ministre de l’écologie, Ségolène Royal, apportera une conclusion à l’ensemble des échanges.

Parmi les intervenants figureront notamment François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône et président de l’Institut de l’Economie Circulaire et Sabine Buis, députée de l’Ardèche et rapporteur du volet économie circulaire du Projet de Loi sur la transistion énergétique.

Il est encore possible de s’inscrire jusqu’à Lundi plus d’information en cliquant sur ce lien

EcoCric

L’économie circulaire : du concept à l’action [Vidéo]

L’ADEME a partagé cette excellente vidéo sur les enjeux multiples de l’économie circulaire.

L’économie circulaire, du concept à l’action… par l’ADEME

Visite Ministre Mars 2015 (6)

Quand Manuel Valls, Emmanuel Macron et Najat Vallaud-Belkacem visitent un franchisé YPREMA

Manuel Valls a été très mobile pendant la campagne des Départementales, accompagné à l’occasion du Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, et, plus exceptionnellement de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

C’est ainsi qu’Alexis Manent les a reçu très officiellement sur le site de CBM (franchisé YPREMA), lors de leur visite de campagne en Ardèche. Une occasion privilégiée d’évoquer avec eux les enjeux de l’économie circulaire, du recyclage des déchets de déconstruction du BTP et la poursuite des actions en faveur de la simplification administrative pour les entreprises.

Après avoir fait venir des élus régionaux de premier plan à la signature de la première franchise YPREMA, nous adressons nos félicitations à Alexis Manent et son équipe pour avoir su susciter ainsi l’intérêt de membres du gouvernement.

De gauche à droite : Pascal Terrasse (Député de l’Ardèche), Alexis Manent (PDG de CBM), Olivier Peverelli (Maire du Teil), Emmanuel Macron (Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique), Manuel Valls (Premier ministre)

De gauche à droite : Pascal Terrasse, Hervé Saulignac (Président du Conseil Général d’Ardèche), Alexis Manent, Olivier Peverelli, Emmanuel Macron, Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem (Ministre de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche)

JU8a0

Etats Généraux du Grand Paris : l’économie circulaire à l’honneur

L’économie circulaire trouve petit à petit sa place dans le paysage socio-économique français, mais souvent autour de petites initiative. Anne Hidalgo, maire de Paris, décide de voir un peu plus grand et de mettre le développement environnemental, social et économique durable au coeur du projet du Grand Paris, à travers les Etats Généraux du Grand Paris lancés mercredi 11 mars.  Lire la suite

YPM_BonAcceptationPréalableFév2015_1

Bon d’acceptation préalable : YPREMA simplifie vos démarches qualité déchets

En décembre dernier, un arrêté ministériel a renforcé l’exigence de contrôle qualité des déchets de déconstruction destinés au recyclage.

Le producteur de déchets doit désormais prouver la qualité des déchets qu’il dépose pour recyclage.

YPREMA inclue dans sa prestation de recyclage le contrôle qualité des déchets à l’entrée de ses sites. Une fois ce contrôle effectué et les déchets approuvés pour le recyclage, elle délivre un « Bon d’Acceptation Préalable » qui atteste que la qualité des déchets apportés est en accord avec les normes en vigueur.

Plus d’informations sur la plaquette ci-dessous (cliquez sur les images pour les agrandir)

 

voeux2015-redux

Meilleurs voeux 2015 !

YPREMA vous présente, à tous, ses meilleurs voeux pour l’année 2015 !

(Cliquez sur les images de la galerie pour visualiser la carte de voeux 2015 ou ici pour la visualiser en pdf)

YPM CLEC visu

Les CLEC du succès

Ce début octobre se sont tenues les Commission Locale d’Etudes et de Concertation du site YPREMA de Quimper-Pluguffan (29) et du site YPREMA-MORONI de Reims (51).  Lire la suite

Image ADENCA ORDIF

Dépôts sauvages de déchets de déconstruction : une association interpelle les professionnels du BTP

Mireille Lopez, présidente de l’ADENCA (Association de Défense de l’ENvironnement de Clay-Souilly et de ses Alentours) appelle les professionnels du bâtiment à prendre leur responsabilités dans la lutte contre les dépôts sauvages de déchets de déconstruction et à une action coordonnée des acteurs du BTP, du recyclage, du monde institutionnels et des associations de lutte pour la protection de l’environnement.

Dans une vidéo relayée par l’Observatoire des Déchets d’Ile-de-France (ORDIF) sur son site web, l’ADENCA exprime ses inquiétudes face au nombre important de dépôts sauvages de matériaux de déconstruction dans le département.


Dépôts sauvages : témoignage d’une association… par ORDIF

YPREMA est implanté en Seine et Marne depuis plusieurs années à Emerainville et à Lagny-sur-Marne. Ces sites permettent aux entreprises et aux artisans du BTP de venir déposer leur déchets de déconstruction pour recyclage.

C’est donc en toute logique qu’YPREMA relaie cet appel au bon sens et à la coopération des acteurs concernés, pour une meilleure prise en charge des déchets de déconstruction à l’échelle départementale.